Essaouira: Plus de 70 Très Petites Entreprises bénéficient du programme de sensibilisation “Infitah” (responsable)


    


MAP

Plus de 70 Très Petites Entreprises (TPE) ont bénéficié du programme de sensibilisation “Infitah”, a indiqué, mercredi, le directeur de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services (CCIS) d’Essaouira, M. Abdelhafid Karimi.

Intervenant lors d’une journée d’information sur le programme “Infitah”, M. Karimi a souligné que ce programme, destiné à initier et inciter les petites structures à l’usage des technologies de l’information dans le cadre de leurs activités pour le développement de leur productivité et l’amélioration de leur compétitivité, table sur le recrutement de plus de 240 TPE d’ici fin 2011, et 600 autres entre 2012 et 2013.

M. Karimi a expliqué que l’inscription et la participation à ce programme de sensibilisation permettent l’obtention d’un Permis Numérique donnant accès au “Pack Infitah” composé d’un ordinateur portable, d’un logiciel de gestion de la facturation et d’une connexion internet à un prix subventionné, ainsi qu’à des offres avantageuses de solutions informatiques et de financement.

Il a également noté que ce programme de sensibilisation s’adresse aux entreprises disposant d’un registre de commerce ou d’une attestation d’inscription à la Taxe Professionnelle, ainsi que d’un Chiffre d’Affaires inférieur à 3 millions de dirhams.

Ce programme s’inscrit dans le cadre du plan “Maroc Numeric 2013” qui consiste, entre autres, à favoriser l’informatisation des Petites et Moyennes Entreprises (PME), à travers trois initiatives clés, dont l’élaboration de solutions métiers prêtes à l’emploi et l’incitation des entreprises à l’usage des Technologies de l’Information et de la communication (TIC) dans le cadre du programme “Infitah”, a-t-il ajouté.

Le programme “Infitah” a été lancé, en mars dernier, par le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, en collaboration notamment avec l’Agence nationale de promotion des petites et moyennes entreprises (ANPME).



 

A lire également