L’Open Source a t il été oublié dans le plan Maroc numeric 2013 ?


     7


Alaa-eddine

Comme vous le savez peut-être, le plan Maroc numérique 2013 est l’une des motivations pour lesquelles j’ai décidé de lancer emaroc.info.

je m’intéresse donc à tous les articles traitant ce sujet, et chose surprenante :  dans toutes mes lectures je ne trouve aucune place à l’Open Source dans ce plan !

Je ne m’estime pas comme “extremiste” du logiciel libre, mais j’estime que les solutions Open Source ont un avenir dans l’entreprise aux cotés des logiciels propriétaires.

L’idée d’un monde informatique totalement propriétaire, ou totalement Open Source est une illusion, les deux mondes se complètent et se rejoignent. contrairement à beaucoup de débats à ces sujets, qui tentent de prouver par des études ou des statistiques que l’une ou l’autre de ses solutions coute moins chère ou est plus fiable ; moi je pense que cela dépend avant tout d’un contexte, d’un besoin.

Une solution propriétaire ou libre non adaptée aux besoins d’une entreprise coutera chère en investissement, car il ne faut pas prendre en compte uniquement le prix du logiciel, ou le cout du support, ce qui coute le plus chère sont les ressources et la logistique à mettre en place au sein même de l’entreprise, la formation des utilisateurs, l’adaptation du SI pour accueillir la solution, la stratégie à long terme …etc tout cela fait que dans la plupart des cas, le prix du logiciel même est négligeable.

malheureusement beaucoup de fausses idées persistent et jouent en défaveur de l’Open Source mais aussi du propriétaire, parmi ces idées :

Tout logiciel Open Source est gratuit : faux, le logiciel libre peut bien être payant, la différence c’est que le code source doit être librement disponible, des versions compilées peuvent très bien être vendues.

Le logiciel libre ne bénéficie pas de support : faux, il y a beaucoup d’entreprises qui proposent du support pour le logiciel libre grâce à des contrat de support, d’accompagnement ou de maintenance.

Le logiciel propriétaire coute toujours plus chère que le logiciel libre : faux, parfois dans le prix du logiciel propriétaire est compris un support pour une durée déterminée, ce support comme dit plus haut est payant pour un logiciel libre proposé par une entreprise.

Le modèle du logiciel libre n’est pas viable : faux, beaucoup d’entreprises ont cru à ce modèle et ont créé leur business modèle autour de solution Open Source, et elle s’en sortent très bien … et les géant s’y mette aussi : Google, Microsoft, facebook …etc

 

ce n’est qu’un échantillon d’idées que j’essaie de balayer ici, mais pour revenir au sujet, il serait sout à fait benefique d’encourager l’Open Source dans la stratégie Marocain de développement des NTIC, mettant en avant les acteurs Open Source Marocains et en mettant en place des forums et congrès pour que la communauté du logiciel Libre au Maroc puisse s’éxprimer et échanger des idées.

 



 

A lire également

 
  • linuxmaroc

    Oublié? vous voulez rire? Ce que vous avez oublié, c’est que M.Chami est l’ancien boss de Microsoft Maroc, qu’il a avec persévérance pendant plus de dix ans contribué à tuer toute tentative de développement de l’Open Source au Maroc, réduisant les nouvelles technologies à un deal entre une demi- douzaine de riches épiciers en informatique, qui vend des ordinateurs, qui vend des licences, qui vend des cerveaux offshorisés pour ses clients européens.
    Alors parler d’informatique ouverte et collaborative au service du développement du pays, c’est aujourd’hui une injure aux yeux de ces beaux messieurs. Un peu comme si en Tunisie, il y a trois mois de celà, on osait parler de la maffia Ben Ali….

  • Alaa-eddine

    Comme évoqué dans l’article, Microsoft même investie dans l’Open source et y contribue, les dernières spécifications des quasiment tout les protocoles Microsoft sont ouvert … le soutient de projets Libre via Codeplex, les specifications techniques rendues publiques, les prêt de 40000 lignes de code dans le noyeau linux …etc

    Le problème n’est donc pas au sein de Microsoft, mais plus chez les décideurs qui mettent en place les stratégies du gouvernement.

    maintenant il faut voir l’autre face des choses, il faut dire qu’il est très difficile de trouver une communauté Marocaine Open Source qui participe activement et bénévolement, j’ai participé à la mise en place d’une communauté de développeurs Open Source Marocains qui s’est soldé par un échec par manque de motivation … des blogeurs (soit disant de la communauté OS) ont repris plusieurs de mes codes sources sous licence GPL ou LGPL sans donner de crédit, même après contact et demande de rectification.

    Il y a certainement un problème au sein du grouvernement et des décideurs dans le manque ou l’ignorance du Logiciel libre, mais il y a aussi une incompréhension totale – comme je cite dans l’article – de ce qu’est le logiciel libre.

    si on veux un logiciel libre de qualité au Maroc, il faut arrête de croire que Libre veux dire gratuit, de télécharger et de consommer les logiciels sans jamais y contribuer, de donner respecter les licences Open Source quand on reprendre un code … La communauté Open Source dans tous les autres pays a rarement eu des aides du gouvernement, j’aurais souhaité que le Maroc fasse l’exception … mais hélas apparemment ce n’est pas le cas.

  • @Alaa-eddine : Vous devriez mieux vous renseigner avant de publier des articles dans votre blog.
    L’Open source n’a pas été oublié du plan Maroc Numeric 2013. Il constitue un des axes principal de travail du Maroc Numeric Cluster au niveau de son pole Progiciel.
    Je vous invite à vous rendre sur le lien ci dessus à la page 11 de la présentation du MNC auprès de la presse.

    link to slideshare.net

    N’hesitez pas a me contacter pour plus d’informations sur les activités du Cluster.

    Karim Souissi
    Community Manager au sein de WibZen
    pour le compte de Maroc Numeric Cluster

  • Alaa-eddine

    @Karim : Si vous suivez mon blog dans les articles ou je traite du sujet de Maroc Numérique 2013, vous auriez compris que ce que je ne critique pas ce projet loin de là, ce que je reproche par contre, c’est le manque cruel d’informations et la difficulté pour pour les trouver !
    le site egov.ma n’est pas mis à jours régulièrement, un forum/blog/espace de dialogue en ligne aurait été très interessant pour communiquer amha.

    J’en parle souvent aux acteurs NTICs et blogeurs Marocains, et très peux connaissent vraiment ce qu’est Maroc Numéric 2013, ce qu’il est sensé apporter, les secteurs qu’il touche …etc

    encore une fois, le plan en soit est très ambitieux et prometteur, il n y a pas de problème là dessus, et c’est d’ailleurs pour m’informer personnellement et informer la blogosphère marocaine que j’ai créé emaroc.info… par contre, au niveau de la communication, le gouvernement marocain doit faire plus d’efforts pour “vendre” ce projet.
    l’idée de la vidéo diffusée par M. Réda Chami dernièrement sur Youtube est une bonne initiative qui est tout à fait en phase avec l’esprit de ce projet, dans le monde du web aujourd’hui, une bonne vidéo youtube vaut mieux qu’un long discourt 😉

  • @Alaa-eddine : Je trouve que l’idee de creer un blog sur les NTIC est formidable. Je vous encourage vivement à continuer dans cette voie.
    C’est à travers des intermédiaires comme vous et vos amis blogueurs marocain que nous cherchons a communiquer.
    Nous comptons sur votre réseau influent pour être un relai de notre organisation et par voie de conséquent faire de Maroc Numeric Cluster un succès.

    En ce qui concerne les videos, d’autres seront mise en ligne sur youtube très prochainement. Par ailleurs MNC TV est en finalisation et sera disponible sur le site http://www.mnc.ma.

    Karim Souissi
    Community Manager au sein de WibZen
    pour le compte de Maroc Numeric Cluster

  • Charifa

    bonjour je suis élève ingénieur en Informatique 
    bon, prochainement on va organiser nchalah un évènement intellectuelle sur l’open Source , alors ce sujet que vous abordez ici m’apparaît très intéressant . je voudrais bien vous contacter !!
    mon adresse Gmail: charifadensao@gmail.com 
    mon GSM : 0655237585 

  • CHARIFA

    et ça serai une occasion pour mettre en valeur le concept dont vous venez d’en parler lors d’une  conférence planifiée lors de l’évènement !! veuillez me contacter le plus vite 
    charifadensao@gmail.com