Le site marocain de Renault devra renforcer son positionnement sur le créneau des voitures à bas coût


    


MAP

Avec un capacité de production initiale de 170.000 véhicules par an, le site marocain de Renault devra renforcer le positionnement du constructeur français sur le créneau des voitures à bas coût, a estimé le responsable de l’entrée de gamme chez Renault.

Le site de Tanger, qui devra démarrer en début 2012, ajoutera au groupe “des capacités de 170.000 unités par an, puis 350.000 dans un deuxième temps”, a indiqué Gérard Detourbet dans un entretien publié vendredi par le journal français “La Tribune”.

Selon lui, le site marocain permettra de compléter la gamme à bas coûts “avec un monospace familial et un utilitaire, qui seront lancés à deux mois d’intervalle début 2012”.

Le monospace compact sera proposé à des prix très agressifs, comme le reste de la gamme d’origine Dacia, a-t-il précisé.

Au total, le groupe compte produire, à travers ses différents sites dans le monde, “660.000 voitures d’entrée de gamme en 2010, contre 560.000 l’an dernier”, a indiqué M. Detourbet.

Il reconnaît que malgré des prix beaucoup plus bas que la concurrence, les véhicules d’entrée de gamme du groupe génèrent des “marges confortables”.

“Nos trois piliers de la rentabilité sont la gamme Mégane-Scénic, les utilitaires et l’entrée de gamme”, a-t-il dit.



 

A lire également