M. Réda Chami: plus de deux mille commerçants ont bénéficié du programme “Rawaj”


    


MAP

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles technologies, M. Ahmed Réda Chami, a indiqué, jeudi à Skhirat, que 2142 commerçants ont bénéficié du soutien du fonds du programme “Rawaj” pour le développement, la modernisation la réorganisation des structures du commerce et la modernisation de ses modes de gestion.

Le ministre, qui présentait le bilan dudit programme pour la période 2008-2010, lors de la 9è session de la Journée nationale du commerce et de la distribution, a précisé que ces commerçants ont pu bénéficié du programme “Rawaj” à travers 12 projets de modernisation du commerce de proximité, dont six dans le cadre d’une offre intégrée et six autres dans le cadre de la réhabilitation des espaces de commerce.

M. Chami, qui intervenait lors de cette rencontre, organisée sous le thème “Secteur du commerce et de la distribution: nouveautés et perspectives”, a indiqué que ces résultats sont appelés à emprunter une trajectoire ascendante grâce à une plus grande affluence des commerçants qui souhaitent bénéficier du programme “Rawaj” et à l’augmentation du nombre des sociétés spécialisées dans la modernisation des commerces.

Le programme “Rawaj”, a ajouté le ministre, accompagne également dix entreprises leaders portant des labels marocains spécialisés dans les secteurs du prêt-à-porter et de l’équipement ménager, dans la perspective de développer leurs réseaux aussi bien au niveau national qu’international, ce qui est de nature, a-t-il noté, à générer des investissements à hauteur de plusieurs centaines de millions de dirhams.

Il s’est, d’autre part, félicité du développement conséquent que connait le commerce des produits électroniques en tant que filière nouvelle au Maroc, passant en revue les réformes structurelles visant à améliorer le climat des activités d’affaires. M. Chami a cité, à ce propos, le projet de loi relatif à la protection du consommateur qui sera soumis mercredi au vote de la Chambre des représentants.

Le ministre a, par ailleurs, affirmé que son département a pris des mesures pour a la mise en oeuvre des programmes régionaux de développement du commerce et de la distribution à Casablanca, Tadla, Azilal et Souss-Massa-Draa, ajoutant que le programme national pour la création d’activités commerciales et le schéma-directeur des activités commerciales par région sont dans la dernière phase de mise en oeuvre, outre la finalisation de l’étude de faisabilité relative à la création d’un Centre régional intégré pour la commercialisation à Oujda.

En 2009, a-t-il rappelé, le coup d’envoi avait été donné à la mise en oeuvre du plan national d’orientation des marchés de gros des légumes et fruits, qui sera annoncé en septembre prochain, parallèlement à la finalisation d’une étude de faisabilité pour la réalisation d’un marché de gros au sein de l’Agropolis de Meknès.

Le ministère avait aussi entamé l’élaboration d’une étude, en partenariat avec le ministère de l’Intérieur, sur le commerce ambulant en milieu urbain afin d’en diagnostiquer la situation et d’élaborer une approche efficiente et rentable dans le but d’organiser ce genre d’activités, outre l’élaboration d’une étude en partenariat avec le secteur de la formation professionnelle dans le but de parvenir à un schéma-directeur pour la formation en matière de commerce et de distribution.

Le président la Fédération des Chambres marocaines du commerce et d’industries, M. Driss Haouat, a mis l’accent sur l’importance du programme “Rawaj” en tant que mécanisme de développement et de modernisation du secteur, appelant à l’intensification et à la consolidation du rôle du fonds de soutien au commerce de proximité afin qu’il puise bénéficier au plus grand nombre de commerçants dans toutes les régions du Royaume.

Il a, à ce propos, mis l’accent sur l’importance d’aider les commerçants à s’acquitter des procédures administratives et d’améliorer leur situation matérielle en mettant en place notamment un régime de retraite et de couverture médicale, outre un allègement fiscal et la vulgarisation des méthodes de suivi de la rubrique des prix à travers la formation.

En marge de cette rencontre, le ministère a procédé à la signature de cinq contrats-programmes avec ses délégations provinciales de commerce et d’industries à Agadir, Casablanca, Dakhla, Fès et Nador, en fixant des objectifs chiffrés relatifs à la mise en oeuvre du programme “Rawaj” au niveau local.

M. Chami a, par ailleurs, présidé la cérémonie de remise du Prix “Rawaj”. Cinq commerçants y ayant adhéré ont été primés, dont un qui avait réussi à développer un modèle commercial distingué. Des prix d’honneur ont été décernés à des commerçants et à la Chambre de commerce, d’industries et des services de Safi pour ses efforts visant la modernisation des activités de quelque 439 commerçants de proximité dans cette ville.

Les différents ateliers de cette journée traitent des nouveautés du secteur du commerce et de la distribution au regard de la loi relative à l’hygiène des produits alimentaires et au contrôle des produits et des services industriels et des perspectives à venir du commerce.

Les techniques commerciales publicitaires et les différents modes des marchés de gros et de fruits ont également été examinés lors de ces ateliers à travers l’expérience de l’Agropolis de Meknès.

Le programme de la stratégie nationale “Rawaj” vision 2020″ vise à faire du Maroc un espace de commerce par excellence dans le bassin de la Méditerranée et à augmenter de 15 pc la contribution de ce secteur au PIB, tout en créant 450 mille postes d’emploi à l’horizon 2020.



 

A lire également