Renault se prépare à muscler ses moyens de production au Maroc – les Echos


    


MAP

Renault Maroc

Paris, 15/04/10- Le constructeure automobile français Renault se prépare à muscler ses moyens de production au Maroc, souligne jeudi le quotidien économique français +Les Echos+, notant que le site marocain se trouve à proximité des côtes européennes.

“Non content de son installation en Roumanie, le constructeur automobile français Renault se prépare à muscler ses moyens de production Maroc, pour créer une seconde base low cost, à portée de bateau celle là des côtes marocaines”, écrit le journal dans un article intitulé “Le Maroc sera bientôt la +deuxième Roumanie+ du constructeur”.
Le journal du milieu des affaires qui cite Gérard Detourbet, le patron de l’entrée de gamme de Renault Dacia, précise que le groupe français vise un volume de 400.000 voitures par an Maroc, soit un peu plus qu’à Pitesti (Roumanie), qui tourne à 350.000 unités.
“Au-delà de l’usine existante de Casablanca (Somaca), qui assemble déjà jusqu’à 70.000 unités, Renault a lancé la construction de son usine de Tanger (600 millions d’investissement)”, rappelle le quotidien, soulignant que cette dernière “démarrera au début de 2012, avec une capacité de quelque 170.000 autos par an, destinée à passer plus tard à 400.000 exemplaires”.
Selon +Les Echos+, “les deux premiers modèles, des compléments de la gamme Dacia, encore non dévoilés, seront exportés à 95 pc vers d’autres pays”.
“Outre les économies sur la TVA, grâce au statut de zone franche, et sur la main-d’oeuvre, Renault cherche à favoriser les fournisseurs locaux, pour toutes les grosses pièces, ce qui va abaisser les coûts de production, y compris par ricochet pour le site de Casablanca”, indique le journal.


 

A lire également