Le Maroc participe à Séville au Forum d’Affaires TIC 2010


    


MAP

Le Forum d’Affaires Business TIC 2010 (Technologies de l’Information et de la Communication), se tiendra les 17 et 18 mars à Séville (Andalousie, Sud de l’Espagne) avec la participation de plus de 250 entreprises en provenance de sept pays dont le Maroc, apprend-on mardi auprès des organisateurs.

Principale rencontre B2B du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication, le Forum Business TIC, organisé chaque année par l’association des professionnels TIC en Andalousie (Eticom), se fixe pour objectif de stimuler le climat des affaires, faciliter les transactions et identifier les chantiers potentiels de collaboration, selon l’agence Andalouse de promotion extérieure (Extenda).

Le Maroc est représenté à cette troisième édition du Forum Business TIC par des entreprises actives dans ce secteur, ainsi que par une délégation de l’Association des Professionnels des Technologies de l’Information (APEBI).

Le Forum, une plate-forme importante du secteur des TIC, est marqué par la participation d’une trentaine d’entités et d’entreprises versant dans ce secteur, originaires en plus du Maroc, du Brésil, d’Argentine, du Chili, du Portugal, du Royaume Uni et de la Pologne.

La rencontre s’attend également à recevoir plus de 250 entreprises et 500 professionnels d’Espagne à la recherche d’opportunités d’affaires dans le secteur des TIC avec les entreprises étrangères participant au Forum, organisé également en collaboration avec le Patronat Andalou du secteur des TIC.

Le Forum Business TIC 2010 se fixe comme objectifs de faciliter les échanges interentreprises en vue d’accords avec les partenaires TIC, créer un environnement de collaboration B2B dans le domaine des TIC, favoriser les échanges commerciaux et d’affaires, ainsi que les conventions et le soutien technologique.

En 2009, et selon les études menées par les organisateurs, Business TIC a représenté un volume d’affaires d’environ 50M d’euros avec 200 entreprises participantes, dont 30 sociétés étrangères.



 

A lire également