L’informatique dans les nuages, bienvenu dans un monde ou vos données ne vous appartiennent plus


     1


Alaa-eddine

Ces derniers temps on entend de plus en plus parler du cloud computing, cette technologie qui pendant un moment était réservée pour des usages très spécifiques s’étend aujourd’hui au grand publique.

Mais en réalité, qu’est-ce que le cloud computing ? est-ce vraiment une révolution ?
Le cloud computing (L’informatique dans les nuages !)


A la base, cette « technologie » consiste à déporter des données ou des traitements en dehors de la machine utilisateur : les données sont envoyés à un réseau de serveurs distant qui la traitent, la manipulent ou la stockent tout simplement ; Le but ? Bénéficier d’une puissance de calcul et/ou d’un espace de stockage quasi illimité !
Pour un scientifique par exemple, le cloud computing permet de faire des calculs complexes qui prendraient plusieurs jours sur une machine personnelle, en « louant » une portion d’un cloud cela peut être réalisé en quelques secondes !
Pour un utilisateur lambda, il peut bénéficier de la capacité infinie du cloud pour y stocker données, photos, et vidéos sans encombrer son disque dur personnel … ce dernier auraient tendance à disparaitre avec les cloud ouverts à tous !
Magnifique me diriez-vous … oui mais …

 

Les données privées dans tout ca

Ce qui me gêne personnellement dans la « commercialisation » du cloud pour tous publique c’est l’utilisation abusive qui pourrait s’en faire.
Des millions de personnes ont suivi le lancement d’iCloud par Apple qui a présenté ça comme une révolution (on a l’habitude maintenant) … moins de monde par contre étaient au courant qu’Apple avait placé un mouchard dans tous les iPhones pour stocker les informations géographiques de l’utilisateur pendant un an !
Google et Microsoft proposent eux aussi des clouds à leurs utilisateurs, pas besoins de faire un dessin pour expliquer ce que pourrait faire google par exemple avec nos données !
Le souci n’est la technologie en elle-même, mais sa tendance à fondre dans l’utilisation quotidienne des ordinateurs, bientôt, quand vous enregistrerez un fichier, vous ne saurez plus si celui-ci est stocké sur votre disque ou ailleurs.
Quand on utilise google docs par exemple, nos documents sont stockés … dans un cloud ! avec les nouveau PC Google basés sur ChromeOS même les applications et les programmes seront … dans le cloud ! bref … nos PC, nos programmes, nos données ne nous appartiennent plus

La fatalité, c’est que la plupart des gens se laissent impressionner par les discours commerciaux et se croient à l’abri de l’utilisation abusive de leurs données personnelle, sauf que le danger ne vient pas seulement des entreprises offrant les services cloud.

 

Les faiblesses d’un réseau informatique

L’attaque récente sur le réseau PSN de sony a démontré encore une fois que le risque zéro n’existe pas, des pirates ont pu voler des millions de noms, email et numéros de cartes bancaires … et tout ce que sony a pu faire c’est de présenter ses excuses … avant de se faire pirater de nouveau.
Et dire que des entreprises comme Apple maitrisent bien ou sont stockés les données de son offre iCloud est totalement faux !
J’ai lu récemment un article explicant qu’Apple stockaient les données de sont iCloud sur Windows Azure (le cloud de Microsoft) et EC2 (le cloud d’Amazon) … difficile de s’y retrouver …

Je ne suis pas en train de dire que les technologies cloud ne sont pas bonnes, et je ne dénonce pas non plus de complot mondiale … j’essaie simplement d’attirer l’attention des gens qui vont utiliser ces technologies sur la question de la vie privée, de plus en plus négligée dans les avancée informatique récentes.

 

L’avenir de l’informatique est-il dans les nuages ?

Personne ne peut prédire l’avenir, mais si on revient un peu en arrière dans l’histoire, au moment ou l’informatique faisait son entrée dans le monde de l’entreprise, il existait peu ou pas d’ordinateur personnels pour les employés.

Par contre, il y avait ce qu’on appelait des terminaux, un terminal est un écran avec clavier, relié par un réseau à un gros serveur (appelé mainframe), toutes les données, programmes et puissance de calcul étaient dans le mainframe, le terminal ne servait qu’a entrer les données par le clavier, et afficher le résultat sur l’écran…
Ca ne vous rappelle rien 🙂 ? c’est exactement le principe vers lequel tendent les technologies Cloud ! et google ChromeOS qui va sortir prochainement en est la parfaite illustration. La seul différence, c’est que les mainframes et terminaux faisaient partie d’un réseau privé, quant au Cloud, tout est sur internet.

Avec l’évolution et la miniaturisation des composants électroniques, le PC ont vu le jour, et leur puissance a fortement évolué, ce qui a poussé les entreprises à abandonner les mainframes pour les remplacer par des Ordinateurs personnels, ces derniers offrant plus de souplesse et plus d’autonomie.

Si l’on croit à la perpétuelle répétition de l’histoire, on pourrait prédire que le cloud connaitra le même sort, c’est fort probable. Des PC nouvelles génération avec des puissances de calcul et de stockage phénoménales verront le jour et remettront en question la nécessité d’utiliser le cloud computing … avant l’arrivée de la nouvelle génération d’informatique déporté qui re- remettra en question les PC …

 

Moralité

Utiliser le Cloud peut être bénéfique tant qu’on prend soin de sécuriser nos données privée, et ne pas simplement faire confiance au fournisseur de ce service pour protéger ces données ; car croyez moi, si un jour vos données sont piratées, ou utilisée abusivement, il y a fort à parier que le seul dédommagement que vous obtiendrez de votre fournisseur sera des mots d’excuses …et encore

 

Update

Suite à cet article, un ami sur twitter (@redbenma)  m’a parlé de l’initiative unhosted, qui cherche à développer une solution pour que les utilisateurs puissent à la fois bénéficier des services du web tout en gardant leur donnée personnels sur leur PC, plus d’informations ici : http://www.unhosted.org/

 

update 2

Merci à @unhosted de m’avoir fait découvrir UNG un clone open source de google docs ; utile pour ceux qui travaillent avec google docs et souhaitent garder la main sur leur données

 



 

A lire également

 
  • Bonjour,

    Un point complementaire sur le cloud au dela du stockage des données : la possibilite de collaborer et partager des données en temps réel avec d’autres personnes à travers le monde.

    M.F.