Au Maroc, l’eWA forme les futurs professionnels du web – (source : afrik.com)


    


Alaa-eddine

École d’informatique moderne et innovante, l’eWA, implantée à Agadir (Maroc), est dédiée aux métiers de l’internet et des nouvelles technologies. Première école du genre au Maroc, elle forme ses élèves à l’ingénierie du web, afin de satisfaire les attentes du marché professionnel. Saïd Irizi, directeur et co-fondateur de l’eWA, nous a accordé un entretien.


Pour comprendre et accompagner les rapides évolutions des nouvelles technologies, les entreprises sont aujourd’hui plus que jamais en demande de compétences pointues, d’experts aguerris aux dernières technologies, de profils réactifs et visionnaires, capables d’entreprendre et d’innover à partir d’une solide culture Internet. C’est porté par cette intuition et après une longue expérience dans les nouvelles technologies aux Etats-Unis et en France, que deux jeunes entrepreneurs marocains, Said Irizi et Amine Taleb, ont décidé de créer à Agadir l’eWA, l’école pour le web avancé, pionnière dans l’enseignement de l’ingénierie du web au Maroc. Ayant accueilli ses premiers élèves lors de la rentrée 2009, l’eWA développe des synergies avec les entreprises tout au long de la scolarité. Lors d’un cursus de trois ans, les étudiants participent activement à des cas pratiques sous le double tutorat de l’école et de l’entreprise, afin de se familiariser avec le monde du travail. La promotion regroupe une sélection de vingt étudiants issus du baccalauréat qui bénéficient d’un suivi pédagogique personnel. Chaque élève dispose d’un matériel adapté aux besoins de la formation. Les cours sont assurés par des enseignants permanents et des intervenants professionnels qui sont étroitement associés à l’élaboration des programmes et à l’évaluation des élèves.

 

Afrik.com : Pourquoi avez-vous créé l’eWA ?
Saïd Irizi
: Je suis issu d’une école d’informatique appliquée (EPITA-Paris) et le co-fondateur de l’école Amine Taleb, est quant à lui issu de Télécom Paris (ex INT). A la base, nous voulions créer notre société offshore en ingénierie informatique au Maroc. Quand nous avons voulu embaucher des développeurs dans le domaine du web, nous avons reçu beaucoup de CV, des bac +4, bac +5, mais malheureusement, dans la plupart des cas, nous avions des difficultés à trouver les compétences que nous demandions. Souvent il n’y avait pas de corrélation réelle entre leur formation et les compétences web requises pour notre entreprise. Le web ça avance vite, il faut actualiser ses compétences. Les programmes utilisés changent tout le temps, il y a un mouvement permanent. Avec Amine Taleb, nous avons donc cherché à combler ce besoin, aussi bien pour nous que pour toutes les sociétés offshores ou locales qui souhaitent avoir des ressources hautement qualifiées et opérationnelles dans l’ingénierie du web. D’ou l’idée de créer l’eWA, qui s’inscrit dans notre vision à long terme de mettre en place une école d’ingénieur à la hauteur des défis du XXI siècle au Maroc et en Afrique.

Afrik.com : Il n’existe pas d’autres écoles de ce genre ?
Saïd Irizi
: L’eWA est la première école de ce type au Maroc. Même en France par exemple, beaucoup d’écoles d’ingénieurs ont compris le potentiel de ce domaine et actualisent leur programme pour mieux répondre aux attentes du marché professionnel. A l’eWA, nous adoptons une pédagogie innovante : l’apprentissage par projet. En effet dès la première année, tous nos modules doivent être validés par des mini-projets pour mettre en pratique l’apprentissage à l’eWA. Ainsi, les compétences sont structurées et articulées en projet intégré visant à préparer l’étudiant à la pratique professionnelle. Nous voulons évoluer à la même vitesse que le web et nous faisons varier nos enseignements en fonction des évolutions des technologies, c’est très dynamique et motivant. Notre leitmotiv est de transformer la passion de nos étudiants en expertise reconnue.

Afrik.com : Le marché de l’emploi est-il capable d’absorber les élèves que vous formerez ?
Saïd Irizi :
Au cours de ces dernières années, l’informatique est devenu un élément essentiel dans le développement des entreprises. Aujourd’hui, les métiers de l’Internet représentent un secteur prometteur et créateur d’emploi et la demande est très forte pour ces profils. A titre d’exemple, en France, il y a une demande de près de 30 000 développeurs par an, pour beaucoup de sociétés : SSII (Société de Service et d’Ingénierie Informatique), agences interactives ou éditeurs de logiciels ; la demande est forte pour ces profils. Nous sommes confiants dans la capacité de nos étudiants de trouver un emploi à la fin de leur cursus, en témoignent les demandes que nous avons reçues des entreprises qui souhaitent embaucher nos candidats à peine 5 mois après l’ouverture de notre école. A la sortie, les étudiants ont un diplôme reconnu par l’Etat marocain et l’Etat français avec notre offre de formation en licence professionnelle. Sur le marché du travail, à Casablanca par exemple, le salaire de base de nos lauréats est au moins deux à trois fois supérieur au SMIC marocain soit 6000 dirhams/mois. En France, nos élèves les plus méritants peuvent espérer trouver un emploi à 30.000 euros/an.

Afrik.com : Quels sont vos prochains projets ?
Saïd Irizi
: D’un point de vue spécifique à l’école, nous ouvrons cette année une nouvelle licence en partenariat avec l’Université de Picardie Jules Verne (France). Dans un avenir proche, nous aimerions développer les enseignements sur la 3D car nous avons une réelle tradition de jeux vidéos et modélisation en 3D au Maroc. Mais notre objectif principal est de développer notre offre de formation pour le marché Africain. Alimenter et former des profils à forte valeur ajoutée en Afrique est notre priorité. Nous sommes convaincus que le marché africain offre d’immenses opportunités de développement et qu’il est essentiel de se tourner vers lui. En témoigne, le formidable essor du paiement et transfert d’argent par mobile, par exemple.

En savoir plus :

Le site internet de l’eWA

La page Facebook de l’eWA

Contact : +212(0)5 28 82 30 30

Adresse : eWA, 265, avenue Hassan II, 80 000 Agadir, Maroc

eMail : contact@ewa.ma



 

A lire également